filtrer par gammes

filtrer par matériaux

Barrières de ville et garde-corps, un mobilier urbain de protection

Pour sécuriser des zones dangereuses en ville (trottoirs et rues) et les sorties d’établissements recevant du public (écoles, mairies, établissements sportifs ou de spectacle…), et ordonner le cheminement des piétons, ACTUS vous propose toute une gamme de barrières de rue et de voirie, barrières de trottoir, garde-corps, lice…

Nos barrières citadines de protection peuvent être fixes, sur platines ou amovibles, avec ou sans assis-debout, grillagées, pivotantes… Nous réalisons également des barrières avec motifs et scènes, notamment pour notre gamme Kultura.

Des barrières de ville pour quels usages ?

Protection, sécurité, confort, guidage… La mise en place de barrières publiques ne doit pas être négligée dans votre aménagement urbain.

Des barrières urbaines pour la convivialité

Outre l’aspect sécuritaire des barrières de ville et des mains courantes, elles servent également au confort des usagers qui peuvent s’y tenir et s’y appuyer.

Des garde-corps pour éviter les chutes

Les garde-corps grillagés permettent de retenir les piétons, et notamment les enfants, et ainsi d’éviter les chutes dans le vide (de plus de 1m) dans les zones dangereuses.

Attention également, si le garde-corps est un élément architectural décoratif, il se doit avant tout d’être sécuritaire et de respecter dans sa conception la norme NFP 01-012.

Des lices pour servir d’appui aux piétons

Dans les pentes ou les escaliers extérieurs, des lices doivent être installées pour servir de barre d’appui aux piétons. Ces mains courantes accompagnent leur cheminement dans les zones compliquées le long d’une pente ou de quelques marches par exemple.

Il est donc recommandé pour une bonne implantation :

  • qu’elle soit continue et de forme ronde d’environ Ø40mm
  • qu’une lisse intermédiaire soit installée pour les personnes de petites tailles si cette dernière est supérieure à 1m hors-sol
  • qu’elle dépasse de la première et de la dernière marche de l’équivalent d’une longueur de marche
  • qu’elle soit recourbée dans ses extrémités pour ne pas créer d’obstacles dangereux dans la circulation