Technologie

ACTUS, un bureau d'études depuis toujours.

  • Conception pérenne dans le temps
  • Conception esthétique non agressive,
  • Conception pérenne de son environnement.
  • Conception spécifique et personnalisée.
 

ACTUS, remarqué et reconnu  en innovation.

TropheeINPI2012
 

ACTUS, précurseur du mobilier urbain en acier galvanisé à chaud & thermo laqué depuis 98.

Un petit rappel pédagogique sur la galvanisation à chaud et le thermo laquage :

 

La galvanisation à chaud :

photo_technologie_1

Pourquoi galvaniser à chaud l'acier :

La galvanisation à chaud est reconnue comme la meilleure protection de l'acier contre la corrosion. Esthétique, le mobilier urbain doit aussi être très résistant contre les agressions extérieures. Aussi une protection complète contre la rouille assure à l'acier, pérennité, facilité de mise en œuvre et d'entretien, et de bon rapport qualité /prix. La galvanisation à chaud de produits finis en acier apporte une protection remarquable. Comparée aux systèmes concurrents, le choix de cette technique est idéal à l'achat, puis par la suite pour son absence d'entretien.

La galvanisation à chaud offre une double protection :

  • Une protection physique : la tenue à la corrosion du revêtement de zinc crée une sorte de barrière ou d'écran.
  • Une protection électrochimique : le pouvoir sacrificiel du zinc provoque un effet cathodique en cas de chocs du revêtement.
 

La galvanisation à chaud est un process industriel sophistiqué :

Lorsqu'on immerge l'acier dans le zinc liquide, il y a une réaction métallurgique de diffusion entre le zinc et le fer, formation de plusieurs couches d'alliages zinc fer. Quand on retire l'acier du bain, le zinc se solidifie à la surface des composés intermétalliques zinc fer. Le revêtement couches zinc fer ont une teneur en zinc de plus en plus élevée au fur et à mesure que l'on se rapproche de la surface du revêtement.

 

Bain de galvanisation

8 étapes sont nécessaire :

  1. Le Dégraissage alcalin, est effectué dans des bains contenant du carbonate de sodium ou de la soude avec addition de détergents et de tensioactifs à 60°/80°C.
  2. Un Rinçage à l'eau est effectué après le dégraissage.
  3. Le Décapage élimine la calamine et autres oxydes dans une solution d'acide chlorhydrique diluée à température ambiante, additionné d'un inhibiteur pour éviter l'attaque de l'acier lorsqu'il est débarrassé de ses oxydes.
  4. Le Rinçage : un rinçage à l'eau est effectué après décapage pour laver les pièces de sels de fer et traces d'acide qui pollueraient l'opération suivante.
  5. Fluxage : pour éviter une réoxydation de l'acier avant l'immersion dans le bain de zinc. Il s'agit d'une solution aqueuse de chlorure de zinc et de chlorure d'ammonium portée à 60°C. Le flux se décomposera ultérieurement lors de l'immersion dans le bain de zinc, favorisant la réaction zinc fer.
  6. Séchage : en étuve, pour éviter des projections de zinc au moment de l'immersion.
  7. Galvanisation : les pièces sont immergées quelques minutes dans le bain de zinc, celui-ci à une température de l'ordre de 450°C.
  8. Refroidissement et contrôle.
 

Process industriel encadré par des normes :

La galvanisation à chaud relève de la norme ISO 13461 - 14713 et NFA A 35503, qui précise les propriétés caractéristiques du revêtement de la galvanisation par immersion, et les méthodes d'essai permettant de contrôler :

  • L'épaisseur de zinc par unité de surface (minimum 70 microns),
  • La continuité du revêtement,
  • L'aspect,
  • L'adhérence
 

Les autres techniques de protection :

  1. Le zingage électrolytique ou électro zingage : revêtement d'une couche de zinc par électrolyse.
  2. Métallisation au pistolet (parfois utilisée en substitution à la galvanisation à chaud pour des pièces de dimensions complexes, d'association de matériaux ou ayant des risques potentiels de déformation) : projection sur les surfaces d'acier ou de fonte, préalablement grenaillées, de zinc en fusion au moyen d'un pistolet métalliseur.
  3. Les peintures anti - rouille : peintures métalliques à base de minimum de plomb, de chromate de zinc...
 
photo_technologie_2

Le thermo laquage : la solution colorée à l'acier galvanisé à chaud, reconnu comme un élément incontournable du développement durable.

Les peintures en poudre sont des produits sans solvant, ce qui représente un atout indéniable dans un monde de plus en plus respectueux de l'environnement.

Le poudrage est la technologie la plus propre et la plus rationnelle actuellement existante.

Les poudres thermodurcissables à base de résines polyester saturées sont d'aspect lisse et brillant. Les peintures en poudre polyester, de par leurs caractéristiques, sont utilisées pour le revêtement et la décoration d'éléments métalliques, destinés à l'architecture extérieure et le mobilier urbain.

Les peintures à base de poudre polyester présentent d'excellentes résistances aux chocs, aux rayures (épaisseur > 80 microns), aux U.V. et aux intempéries par l'utilisation de résines et de pigments sélectionnés. Ils sont de loin plus performants que les laques liquides.

 
  1. Dégraissage avec une solution alcaline diluée d'ammoniaque pour enlever les sels de zinc solubles.
  2. Rinçage à l'eau.
  3. Phosphatation par micro cristaux de phosphate contre la corrosion et l'humidité.
  4. Rinçage passivant.
  5. Chauffage au four pour sécher et dégazer..
  6. Pulvérisation de la poudre polyester à l'aide d'un matériel de projection électrostatique.
  7. Cuisson au four à environ 200°.
  8. Contrôle